L'architecture vole la scène En 2017, l'ancien chapiteau du théâtre était remplacé par un pavillon en bois dessiné par l'architecte Yves Weinand, directeur du laboratoire Ibois de l'EPFL. (crédit: Ilka Kramer)
architecture

L'architecture vole la scène

Le coronavirus a changé les choses, vous savez maintenant que vous êtes bâti comme un édifice. Votre architecture physique et physiologique est particulièrement bien faite, mais dès lors qu’advient une infiltration par un agent étranger, tout risque de s’écrouler. En revanche, le corps et l’esprit ont la capacité de s’adapter à tout, comme un jeu de scène au théâtre, qui évolue dans son contexte architectural. La scénographie est vouée à se renouveler chaque fois que la pièce est jouée ailleurs.

Vincent Baudriller est un homme des arts vivants, pour qui l’architecture est une forme de mise en scène étroitement liée à l’architecture. « Le rituel du théâtre consiste à rassembler des artistes et des spectateurs dans un même espace. Les liens entre l’art et l’architecture sont forts, à plusieurs niveaux. L’art du théâtre a un rapport au temps et à l’espace. Il invente des récits et des vies fictifs dans une scénographie dans laquelle vont intervenir des personnages et des objets », explique le directeur depuis 2013 du Théâtre de Vidy.

Théâtre de Vidy terrasse (crédit: Mathilda Olmi)


Historiquement, les unités théâtrales de temps et de lieu subsistent depuis deux mille ans. Le théâtre comme lieu de rassemblement peut revêtir plusieurs formes comme dans les multiples lieux du Festival d’Avignon, où Vincent Baudriller a œuvré en qualité de directeur avant d’arriver en Suisse : « Nous préparions des spectacles dans un palais ou des cloîtres du XIVe siècle, une carrière de pierre ou des salles de sport. La question de l’architecture y a été posée de manière passionnante quand, en 1947, le théâtre naît dans la cour d’honneur du Palais des Papes où l’architecture du lieu devenait scénographie, comme un acteur âgé de six siècles dans un spectacle d’aujourd’hui ». Le lien du temps et de l’architecture y est alors vraiment perceptible avec le théâtre qui est un art qui se vit dans le présent de la représentation. « Ce lien je l’ai retrouvé en arrivant au Théâtre de Vidy, dans ce bâtiment considéré comme une œuvre importante du patrimoine bâti du XXe siècle », poursuit le directeur en racontant l’exposition 50 ans d’histoire, de l’exposition nationale de 1964 à un centre de création international qu’il a proposée en reprenant le théâtre en 2014.

La Kantina, le foyer de Vidy, avec ses tabourets de Max Bill. (crédit: Samuel Rubio)


Construit par Max Bill, formé au Bauhaus, à l’occasion de l’Expo 1964, le Théâtre de Vidy faisait partie du pavillon Éducation et Création, un bâtiment original quatre fois plus grand que l’actuel. Il profite aujourd’hui de son architecture simple dans un cadre naturel exceptionnel au bord du lac, de ses volumes à dimension humaine, et de sa grande accessibilité de plain-pied, à la différence de nombreux théâtres modernes avec leurs grandes salles et entrées ostentatoires.
Le bâtiment de Vidy est humble, sans grandes rampes d’escaliers ni de marches. Il reste accessible à tous, avec ses portes ouvertes sur la plage. « La salle compte près de 400 places, reprend Vincent Baudriller. Le foyer à Vidy est très chaleureux, ce qui est précieux pour moi, car on s’y sent bien et ça permet de partager l’expérience de la représentation avant et après. » La designer et architecte italienne Gae Aulenti disait que le théâtre l’avait aidée à mieux comprendre le fond de la relation espace-temps et que l’architecture devait tenir compte de l’action théâtrale, du moment que la scénographie est une préparation à l’architecture fondamentale.

Le projet de rénovation et de transformation du théâtre par le bureau d'architectes Pont 12. (crédit: Pont 12)


 « En 2015, avec le laboratoire Ibois de l’EPFL, et son directeur l’architecte Yves Weinand, nous avons réalisé la construction d’une nouvelle salle de 250 places en bois. Sa structure modulaire dans un matériau simple résonnait avec le geste de Max Bill. Ce prototype d’un nouveau processus de construction en bois répondait aussi à des enjeux de durabilité.»
La modernisation du bâtiment principal a pour objectif de faire perdurer un double héritage : il est à la fois un vestige de l’architecture du XXe siècle, mais aussi, depuis une trentaine d’années, l’un des plus grands théâtres de création en Europe. «J’aime les lieux où l’on peut faire du beau théâtre, donc la réflexion de l’architecte sur l’usage est fondamentale, continue le directeur qui affectionne les lieux où la circulation entre les salles est fluide pour ceux qui y travaillent, où le dialogue entre acteurs et spectateurs est possible et simple.» D’ailleurs, son rapport aux objets suit le même chemin, dans la sobriété et l’élégance du fameux tabouret de Max Bill, simple et pratique, qui règne dans la Kantina conviviale du théâtre ainsi que dans chaque pièce de son appartement lausannois.


Texte: Monica D'Andrea

art
Guernica qui peut

Guernica qui peut

L’artiste Max Petrone sort de l’ordinaire. Ses peintures au café, ses portraits et son éclectisme font de lui un peintre du contemporain. Un peu street, aux coule...

art
Se souvenir des bonnes choses

Se souvenir des bonnes choses

Les Éditions Macula publient Servez citrons., livre de recettes gastronomiques où les plats sont photographiés après avoir été dévorés.

architecture
L'architecture vole la scène

L'architecture vole la scène

L’architecture se rapporte à l’espace, au temps et aux lieux. Vincent Baudriller, directeur du Théâtre Vidy, l’inclut dans l’art scénique et raconte sa vision du bâti.

design
Le masque ou la vie

Le masque ou la vie

Le projet BYOM (bring your own mask) d’Hyperaktiv est en train d’enflammer le Net. Les designers sollicités par Raphaël Lutz et son équipe ont proposé moult manières de concevoir le masque en cette période de post-confinement. Pour lier l’utile à l’agréable.

architecture
Nanda Vigo, la femme lumière

Nanda Vigo, la femme lumière

Le machisme des années 1960 l’a pendant longtemps marginalisée. Décédée le 16 mai, l’artiste et architecte milanaise cherchait l’évasion dans la couleur, les miroirs et l’espace cosmique.

design
Le théâtre intérieur de Gae Aulenti

Le théâtre intérieur de Gae Aulenti

Le Vitra Design Museum prolonge d’un an l’exposition consacrée à l’architecte et designer italienne. Plus connue pour sa production d'objets que pour ses réalisat...

art
Artiste bandit

Artiste bandit

Des rues de Gênes à celles de Milan, de la jet-set de Monaco à celle de Miami, MYFO78 pose son style. Amant de l’art de rue, du pop, il est autodidacte et connaît un succès qui va crescendo.

architecture
« La beauté peut nous aider à nous sentir plus heureux »

« La beauté peut nous aider à nous sentir plus heureux »

Il a 48 ans et travaille partout dans le monde. Entretien avec l’architecte, architecte d'intérieur et designer bolognais Matteo Nunziati qui parle de son métier face à une pandémie qui frappe durement son pays. (crédit: Dinah Wille)

art
Hauser & Wirth en réalité virtuelle

Hauser & Wirth en réalité virtuelle

Face à la pandémie, la galerie zurichoise accélère le lancement d’ArtLab, son programme d’exposition numérique.

design
¡ Hola Paco !

¡ Hola Paco !

On aime les fonts, les typos, les polices, les familles de caractères qui ont du… chien ! Xavier Cerdá crée Paco, une police bien typée.

design
Les B.A. d'Yves Béhar

Les B.A. d'Yves Béhar

Depuis sa base de San Francisco, le designer suisse imagine aujourd'hui les objets qui, demain, aideront la société à devenir meilleure.

design
Virgil Abloh se lance dans le street design

Virgil Abloh se lance dans le street design

Le designer à tout faire signe une collection de mobilier en béton graffé et troué, éditée par le galeriste parisien kreo.

art
Un disque par sa pochette

Un disque par sa pochette

Les mille vies de George Antheil, le «Bad Boy Of Music», photographié par Man Ray.

design
Un café à la page

Un café à la page

C’était l’ancienne Cravaterie, celle sous le Conservatoire, vous vous en souvenez? Découverte d'un nouveau café lausannois à la déco raffinée et spécialisée.

design
Julie Barrier,  métal précieuse

Julie Barrier, métal précieuse

Créatrice de bijoux, elle est originale, libre et transforme tout ce qu’elle touche en or… 14 carats.

design
Hella Jongerius défend ses fils

Hella Jongerius défend ses fils

Au centre Lafayette Anticipation, la designer néerlandaise redonne ses lettres de noblesse au tissage.

design
Design famililal

Design famililal

Un designer peut en cacher un autre. Comme Lorenzo Lazzeroni qui rend plus vrai que vrai les meubles dessinés par son père pour Poltrona Frau.

art
Hauser & Wirth sont sur une île…

Hauser & Wirth sont sur une île…

La galerie zurichoise ouvrira en 2020 un centre culturel à Minorque, sur l’Isla del Rey.

design
A Bâle, les Dimore comme dans un film

A Bâle, les Dimore comme dans un film

Pour se première participation à Design Miami / Basel, la Dimore Gallery de Dimore Studio rend hommage à l’architecte milanais Piero Portaluppi.

design
L'autre design latino

L'autre design latino

Le label lausannois Republica Austral présente à Bruxelles ses designers venus du Chili, d’Argentine et d’Uruguay.

design
Tom Dixon de retour à Milan

Tom Dixon de retour à Milan

Figure du design contemporain, rebelle, autodidacte et visionnaire, l'Anglais a ouvert son café Manzoni à l'occasion du Salon du meuble de Milan

design
Du style en attique

Du style en attique

Pendant le FuoriSalone de Milan, le designer Daniele Daminelli occupe le 25e étage de la Torre Velasca avec une exposition à l’ambiance cinématographique.

design
Formafantasma lights the light

Formafantasma lights the light

A Milan, le duo de designers italiens présente ses nouvelles collaboration avec Flos et dzek. 

design
Parfums précieux

Parfums précieux

Alberto Morillas, un nez hors du commun, que tout le monde connaît... sans le savoir. 

architecture
Aesch, école béton

Aesch, école béton

Entre 1959 et 1962, Walter Förderer construit dans la campagne bâloise cet étonnant collège à la marge entre l'architecture et la sculpture. 

design
Max Bill, Willy Guhl, Swiss sixties…

Max Bill, Willy Guhl, Swiss sixties…

Influencé par la « Gute Form », le design suisse des années 1940 à 1960 conquiert le marché de l’art et les amateurs de vintage. Pourtant, ses auteurs restent encore très méconnus. 

art
Curare  Curating  Curiosity

Curare Curating Curiosity

Rencontre avec, Hans Ulrich Obrist, curateur curieux et gardien du savoir et du souvenir.

architecture
Archiculte, archisacré

Archiculte, archisacré

Objet d'avant-garde, parfois expérimental, l'église moderne atteste de l'infinie variété de formes qu'incite l'inspiration divine. Comme quoi, l'architecture reli...

design
Retour à Memphis

Retour à Memphis

Fondé par Ettore Sottsass, le mouvement mettait du pop dans le design des années 80. 30 ans plus tard il inspire une nouvelle génération de créateur.

design
«Je suis en guerre contre le monde»

«Je suis en guerre contre le monde»

Ses colères sont homériques, son talent immense. Rencontre avec Enzo Mari, designer très indigné.

art
«Un arbre de Noël est une oeuvre d'art 11 mois par an»

«Un arbre de Noël est une oeuvre d'art 11 mois par an»

Inspiré par la science-fiction, la musique et le cinéma, fasciné par l'art et son rapport au temps, Philippe Parreno expose désormais seul après avoir longtemps cultivé l'esprit de bande.

design
Et soudain, la lumière...

Et soudain, la lumière...

Interview « Light » avec Naoto Fukasawa, maître de la forme, un sensei du design Super Normal.

architecture
S comme Superstudio

S comme Superstudio

D'Architectonique à Weissenhofsiedlung, de Modulor à Pritzker, petit dictionnaire constructif des mots du bâti.

architecture
Philip Johnson et le gratte-ciel-jouet

Philip Johnson et le gratte-ciel-jouet

L'AT & T Building, monument postmoderne dont l'auteur a milité pour l'épure avant de basculer dans le côté obscure.