Archiculte, archisacré
architecture

Archiculte, archisacré

On a tendance à ramener l'architecture religieuse aux grandes machines du gothique, à ces gigantesques cathédrales, monstres de pierre ciselés comme des dentelles pour mieux s'élever vers l'esprit sacré. Depuis les années 50 la modernité s'est également occupée de construire des églises. Histoire d'appliquer aux nouveaux matériaux disponibles - l'acier, le verre, le béton - la charge symbolique évidente que représente la maison de Dieu. Objet d'avant-garde, parfois expérimental, le sanctuaire moderne atteste de l'infinie variété des formes qu'incite l'inspiration divine. Il montre aussi l'étonnant degré d'ouverture esthétique d'un dogme vieux de 2014 ans. Six églises incroyables, six églises archicultes.

 

(crédit: DR)

La chapelle Bruder Klaus à Mechernich par Peter Zumthor
L'architecte grison aime les églises modestes. Il y a celle de Sumvitg, en Engadine, recouverte d'une carapace de tavaillons de mélèze qui lui donne cet aspect chou de tatou des montagnes. Et la très spectaculaire chapelle Bruder Klaus, édifice privé commandité en 2007 par un riche fermier de Westphalie du Nord pour remercier Saint-Nicolas-de-Flue de sa réussite en affaire. Un ex-voto géant à la rectangularité sévère, éclairé par 350 billes de verre et dont le coffrage, constitué de 112 troncs de pins de 12 mètres de haut, a été brûlé une fois le béton pris. Les traces arrondies et noircies des supports naturels et surtout l'odeur du bois carbonisé parfume l'atmosphère d'un air de fumoir mystique. 


 

(crédit: DR)

L'église Sainte-Bernadette-du-Banlay à Nevers par Claude Parent et Paul Virilio
Un tombeau? Une tête de Snoopy? Un blockhaus de la dernière guerre? L'église Sainte-Bernadette-du-Banlay à Nevers de l'architecte Claude Parent et du philosophe Paul Virilio supporte depuis 50 ans le feu roulant des comparaisons désagréables. Des comparaisons pas toujours infondées, le bâtiment assumant son emprunt au vocabulaire militaire, notamment. A la fois bunker protecteur et crypte cavernicole inspirée de la Grotte de Massabielle à Lourdes, l'édifice construit en pleine guerre froide pousse loin le radicalisme dans l'architecture religieuse. Expression du brutalisme extrême ici adapté par le maître du plan incliné et le penseur de la vitesse, Sainte-Bernadette-du-Banlay veut ainsi expérimenter un nouvel espace dynamique où l'utilisation de l'oblique doit transformer notre rapport au monde. Renversant.

 

(crédit: DR)

L'église Saint-Pie à Meggen par Franz Füeg
Vu de l'extérieur, l'église Saint-Pie c'est un cube blanc, un monolithe enchâssé dans un carcan d'acier posé à deux pas de Lucerne, pas très loin du lac des Quatre-Cantons. Vu de l'intérieur, c'est l'expérience d'architecture sacrée la plus hallucinante du pays. Les plaques de marbre translucide qui recouvrent intégralement l'édifice prennent soudain feu lorsque la lumière passe au travers. Le dessin aléatoire de la pierre révèle alors en couleur fauve un espace complètement vide rendu possible par l'utilisation d'une structure métallique, à la manière d'un hangar, dessinée en 1966 par l'architecte Franz Füeg.

 

(crédit: DR)

La Chiesa di San Giovanni Battista à Mogno par Mario Botta
Au printemps 1986, une avalanche emportait une partie du village de Mogno au Tessin. Douze maisons en tout, sans oublier la petite église dédiée à Saint-Jean-Baptiste balayée par les éléments. Le hameau décida de reconstruire le chapelle disparue. En 1990, c'est Mario Botta qui s'y colle. Il imagine un cône tronqué, éclairé uniquement par une gigantesque lucarne zénithale, et dont l'alternance de marbre de Peccia et de granit du Val Maggia, rythme ce lipstick en noir et blanc. Un battement coloré qui continue à l'intérieur - mais en motif damier - de ce mini espace qui peut contenir 15 personnes à tout casser. Total Op'Art. 

 

(crédit: DR)

L'église Saint-Nicolas à Hérémence par Walter Förderer
Encore une histoire de catastrophe. En 1947, un tremblement de terre endommage l'église Saint-Nicolas d'Hérémence. Abimée et devenue trop exigüe, elle est détruite vingt ans plus tard. En 1968, le Bâlois Walter Förderer qui envisage l'architecture en béton à la manière de la statuaire dessine les plans du nouveau bâtiment. Entre la sculpture habitée et le bloc granitique colossal, l'église consacrée en 1971, renvoie à la fois à la rudesse de la montagne et à la monumentalité du barrage de la Grande-Dixence voisin achevé quelques années plus tôt.

 

(crédit: Daniela & Tonatiuh)

La Steinkirche à Cazis par Werner Schmidt
A Cazis, tout petit village des Grisons, la paroisse ressemble à une baraque Barbapapa. Un édifice-bulbe à trois ventricules percés de larges fentes pour laisser entrer un maximum de lumière et dont l'analogie avec les pierres de la rivière toute proche lui ont donné son nom: Steinkirche. Construite en 1994 sur les plans de l'architecte grison Werner Schmidt, l'église s'est adjoint l'expertise de Heinz Isler, le spécialiste du voile de béton. L'auteur du pavillon Sicli à Genève, a ainsi du résoudre l'épineux problème des ouvertures, les immenses fenêtres en amande complexifiant la statique d'un bâtiment conçu comme un oeuf.

 

Texte: Emmanuel Grandjean

design
Julie Barrier,  métal précieuse

Julie Barrier, métal précieuse

Créatrice de bijoux, elle est originale, libre et transforme tout ce qu’elle touche en or… 14 carats.

design
Hella Jongerius défend ses fils

Hella Jongerius défend ses fils

Au centre Lafayette Anticipation, la designer néerlandaise redonne ses lettres de noblesse au tissage.

design
Design famililal

Design famililal

Un designer peut en cacher un autre. Comme Lorenzo Lazzeroni qui rend plus vrai que vrai les meubles dessinés par son père pour Poltrona Frau.

art
Hauser & Wirth sont sur une île…

Hauser & Wirth sont sur une île…

La galerie zurichoise ouvrira en 2020 un centre culturel à Minorque, sur l’Isla del Rey.

design
A Bâle, les Dimore comme dans un film

A Bâle, les Dimore comme dans un film

Pour se première participation à Design Miami / Basel, la Dimore Gallery de Dimore Studio rend hommage à l’architecte milanais Piero Portaluppi.

design
L'autre design latino

L'autre design latino

Le label lausannois Republica Austral présente à Bruxelles ses designers venus du Chili, d’Argentine et d’Uruguay.

design
Tom Dixon de retour à Milan

Tom Dixon de retour à Milan

Figure du design contemporain, rebelle, autodidacte et visionnaire, l'Anglais a ouvert son café Manzoni à l'occasion du Salon du meuble de Milan

design
Du style en attique

Du style en attique

Pendant le FuoriSalone de Milan, le designer Daniele Daminelli occupe le 25e étage de la Torre Velasca avec une exposition à l’ambiance cinématographique.

design
Formafantasma lights the light

Formafantasma lights the light

A Milan, le duo de designers italiens présente ses nouvelles collaboration avec Flos et dzek. 

design
Parfums précieux

Parfums précieux

Alberto Morillas, un nez hors du commun, que tout le monde connaît... sans le savoir. 

architecture
Aesch, école béton

Aesch, école béton

Entre 1959 et 1962, Walter Förderer construit dans la campagne bâloise cet étonnant collège à la marge entre l'architecture et la sculpture. 

design
Max Bill, Willy Guhl, Swiss sixties…

Max Bill, Willy Guhl, Swiss sixties…

Influencé par la « Gute Form », le design suisse des années 1940 à 1960 conquiert le marché de l’art et les amateurs de vintage. Pourtant, ses auteurs restent encore très méconnus. 

art
Curare  Curating  Curiosity

Curare Curating Curiosity

Rencontre avec, Hans Ulrich Obrist, curateur curieux et gardien du savoir et du souvenir.

architecture
Archiculte, archisacré

Archiculte, archisacré

Objet d'avant-garde, parfois expérimental, l'église moderne atteste de l'infinie variété de formes qu'incite l'inspiration divine. Comme quoi, l'architecture reli...

design
Retour à Memphis

Retour à Memphis

Fondé par Ettore Sottsass, le mouvement mettait du pop dans le design des années 80. 30 ans plus tard il inspire une nouvelle génération de créateur.

design
«Je suis en guerre contre le monde»

«Je suis en guerre contre le monde»

Ses colères sont homériques, son talent immense. Rencontre avec Enzo Mari, designer très indigné.

art
«Un arbre de Noël est une oeuvre d'art 11 mois par an»

«Un arbre de Noël est une oeuvre d'art 11 mois par an»

Inspiré par la science-fiction, la musique et le cinéma, fasciné par l'art et son rapport au temps, Philippe Parreno expose désormais seul après avoir longtemps cultivé l'esprit de bande.

design
Et soudain, la lumière...

Et soudain, la lumière...

Interview « Light » avec Naoto Fukasawa, maître de la forme, un sensei du design Super Normal.

architecture
S comme Superstudio

S comme Superstudio

D'Architectonique à Weissenhofsiedlung, de Modulor à Pritzker, petit dictionnaire constructif des mots du bâti.

architecture
Philip Johnson et le gratte-ciel-jouet

Philip Johnson et le gratte-ciel-jouet

L'AT & T Building, monument postmoderne dont l'auteur a milité pour l'épure avant de basculer dans le côté obscure.