Diane bosse pour Glass

Les Google Glass, Diane von Furstenberg y croit. A fond. Elle avait déjà équipé les mannequins de son défilé newyorkais de 2012 avec. Cette fois elle propose carrément toute une collection de ces lunettes connectées qui peuvent semer une panique parano chez ceux qui ne les portent pas.
Produites en cinq montures, huit couleurs différentes et en séries forcément limitées, les DVF |Made for Glass seront vendues sur les sites de Google et de Net-a-Porter le 23 juin à un prix oscillant entre 1620 et 1725 dollars.
C'est bon pour le buzz. Moins pour le look où c'est pas franchement l'éclate. Le problème reste l'insoluble taille du viseur qui prend quand même beaucoup de place et vous donne un peu l'impression d'avoir une grosse mouche posée sur l'oeil droit. Et sur le caractère furieusement technologique de l'appareil qui s'accorde mal avec ces créations optiques sommes toutes très classiques.

DADI Daily
Back to Top