JRP|Ringierfr

Latifa Echakhch

Elle vient de remporter le prix Marcel Duchamp 2013. JRP|Ringier consacre sa première monographie à l'artiste franco-marocaine qui vit à Martigny.

Grâce à cette première monographie publiée en anglais par JRP|Ringier, il est enfin possible d’avoir une vue d’ensemble de l’œuvre protéiforme de l’artiste franco-marocaine Latifa Echakhch, née en 1974 et aujourd’hui installée à Martigny. Grâce à son approche globale – la première partie de l’ouvrage présente une sélection d’installations récentes de l’artiste, démontrant son sens de l’espace – et à son attention portée aux détails des œuvres – fondée sur le principe de l’abécédaire, la seconde partie réunit plus de soixante créations emblématiques de sa démarche –, cette monographie rend compte de l’ampleur des problématiques formelles et conceptuelles qu’elle met en œuvre.
Éclairée par trois textes inédits qui s’intéressent aux rapports de Latifa Echakhch avec, entre autres, la musique, l’histoire de l’art ou la géopolitique, elle est l’outil incontournable pour comprendre pourquoi l’artiste est devenue l’une des voix essentielles de sa génération, exposée aussi bien au Hammer Museum de Los Angeles et à la Tate Modern de Londres qu’au Magasin de Grenoble et au Kunsthaus de Zurich.
Comme l’indique Florence Derieux, éditrice de l’ouvrage et directrice du FRAC Champagne-Ardenne : « Latifa Echakhch explore les codes et les normes inhérents à nos sociétés tout en faisant référence à un système d’appartenance et d’attribution culturelle à l’intérieur duquel elle évolue en tant qu’autre et en tant que femme. Elle s’intéresse tout particulièrement au concept d’Histoire et à ses processus d’élaboration. Avec ses œuvres, elle souligne le caractère quotidien, récurrent, des pratiques sociétales de détermination et questionne les clichés, les généralisations et les préjugés qui en résultent. Elle utilise des images, des objets, des textes extraits de situations données qu’elle déplace et perturbe, et dont elle remet en cause le sens et l’apparence. La force conceptuelle et visuelle des combinaisons qu'elle opère entre minimalisme et romantisme est trompeuse, et ce qui s’impose est une croyance fondamentale en la dignité des sujets et de ce que l'art peut apporter comme champs de réflexion, même lorsqu’elle est la plus sévère et critique. »

Latifa Echakhch, monographie de référence éditée par Florence Derieux. Avec des essais de Florence Derieux, Ben Borthwick et Alessandro Rabottini. Anglais. Éditions JRP|Ringier, 160 pages. 60 CHF. Sortie octobre 2013. ISBN 978-3-03764-200-9

Actualités de l’artiste : Latifa Echakhch a remporté le Prix Marcel Duchamp 2013 ; la Galerie Eva Presenhuber (Zurich) lui organise une exposition personnelle en novembre/décembre 2013 ; elle participe à l’exposition «Decorum. Tapis et tapisseries d’artistes» au musée d’Art moderne de la Ville de Paris (11 octobre 2013-9 février 2014).

DADI Daily
Back to Top