DESIGNfr

Konstantin and the machine

Konstantin Grcic aime Kraftwerk. Au point d'avoir donner à sa nouvelle série de meubles en verre exposés en ce moment à la galerie kreo à Paris le titre d'un album des pères de toutes les musiques électroniques. "Man Machine" c'est donc une série de fauteuil, table, vitrine, bibliothèque et coffre, qui ressemblent à des automates industriels.





Fabriquée en verre flotté - matière rare dans le design - et augmenté d'un système de piston pneumatique qui les maintiennent en place et permettent leur mobilité, "Man Machine" parlent de légèreté et de transparence, de fausse fragilité et de sensualité mécanique (on est pas loin de l'érotisme de "Crash") et annonce un futur forcément robotique.



Un futur qui regarde aussi en arrière. La collection évoque tout à trac le mouvement Light & Space de Larry Bell, James Turell et John MacCracken des années 60 et les box vitrés dans lesquels Jeff Koons enfermait des aspirateurs Hoover en 1980.



New Shelton Wet / Drys Tripledecker, 1981. © Jeff Koons. Photo by Jeff Koons Studio, New York


PHOTOS GRCIC: © Ingmar Kurth- Courtesy Galerie kreo

DADI Daily
Back to Top